Etre autiste ce n'est pas ce que les autres croient.
 
Image bandeau masque
 
|
|
 
Peut-on blâmer celui qui n'adapte pas sa communication ?

Peut-on blâmer celui qui n'adapte pas sa communication ?
La réponse qui coule de source est "oui".

Donc ceux qui n'adaptent pas leur communication sont irrespectueux envers les autres personnes.
Cela aussi fait consensus.

C'est le moment ou je mets les pieds dans le plat :-)

J'avoue, cela ne fait pas longtemps que je le fais (adapter ma communication).

Je le fais parce qu'une amie m'a enseigné comment le faire sinon je ne le ferais pas.

Oui, vous avez bien lu, si une personne ne m'avait pas appris comment faire, je ne le ferais pas.

N'oublions pas que l'Autisme, c'est une absence d'intuition en matière d'apprentissage de la communication.

Si personne ne nous enseigne la communication alors nous ne l'apprendrons jamais par nous même.

Par contre, si une personne nous enseigne comment faire, alors on sait faire et on fait :-)

A quand des protocoles d'éducation des Autistes sur l'art et la manière de communiquer ?


yvesliet
Désolée, mais ce n'est pas toujours aussi simple. Tant mieux si ce l'est pour vous. Mais perso, il y a des circonstances où je peux, et d'autres que c'est impossible. Par exemple, si je suis stressée, trop fatiguée, trop sollicitée, etc...

Par ailleurs, je pense aussi que les efforts doivent être faits par tout le monde. Les autres personnes doivent aussi se forcer pour s'adapter.
laboulette
Ma principale difficulté est d'expliquer clairement les choses. Mon mari me reproche de ne pas être assez simple, ordonnée, claire dans ma façon d'expliquer un sujet qui me tient à coeur. Que l'on ne voit pas assez rapidement où je veux en venir. Je précise tout de même que je ne suis pas diagnostiquée. J'ai un petit garçon prédiagnostiqué qui a sensiblement le même problème.
Et je suis beaucoup plus explicite à l'oral qu'à l'écrit.
Anonyme
Le langage est un processus extrêmement complexe (c.f. Wittgenstein, une fois de plus). On ne peut blâmer l'émetteur (ou le récepteur) exclusivement, il s'agit d'une responsabilité collective. De plus en communication il n'existe aucune méthode infaillible, et de l'information sera immanquablement perdue, et ce même si tout le monde fait du mieux qu'il lui est possible de faire.
Encore une fois la clef est donc de composer avec le donné, et ce même s'il n'apporte pas satisfaction.
Facebook-Article :Facebook-Blog :
Twitter-Article :Twitter-Blog :
LinkedIn-Article :LinkedIn-Blog :
Google+ Article :Abonnement chaîne YouTube :


Poster un commentaire




INCONGRUITE : Les champs marqués * sont FACULTATIFS !
*

*

*







-----------------------------------------------------





 
 

Autisme : Une part de la Neurodiversité
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
C'est un état neurologique différent faisant pleinement partie de la Neurodiversité.
À titre personnel, je suis Autiste et fier de l'être.

L'auteur du blog Autisme et Neurodiversité
Marian Giacomoni - Autiste de haut niveau - Analyste programmeur
En quête de déclics fait écho à ma quête de déclics. Cela signifie que je cherche
(c'est une Quête pour être exact) des Déclics pour avancer dans la vie.

 
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
Autisme     HTML5     CSS     Google+     Sitemap     Logo Hit-Parade des sites francophones     Flux RSS