Etre autiste ce n'est pas ce que les autres croient.
 
Image bandeau masque
 
|
|
 
Autisme : Dire les choses

-------------------------------------



-------------------------------------

Attention : Coup de gueule (salvateur) inside :-)

Ma première vidéo,
Celle que j'ai tant remise en cause dans mon esprit;
Je la trouve de plus en plus vraie;

Paradoxalement, celle qui m'amène le plus de doutes.
Qui sont les autres ?
Comment interagir avec eux ?
Comment les aimer ?

Comment les tenir à distance ?
Et si tout n'était pas que techniques de communications ?
Essayer d'être compris pour ne pas se sentir seul;
Au milieu d'un groupe ou très, peu se sont remis en cause.

Je me remets en cause donc je demande une rééducation.
Cela me rendra-t-il moins Autiste ?
Plutôt que de palabrer, venons-en aux faits !

J'ai eu une rééducation !
Et je suis toujours autant Autiste qu'avant.
La différence ?
Je sais mieux communiquer :-)

Donc, lorsque je m'exprime, mes mots et mes attitudes reflètent beaucoup mieux mes pensées.
Cela m'aide à mieux m'affirmer,
À défendre mes idées,
À être percutant en fait.

Je communique mieux avec les personnes non Autistes,
ET aussi avec les personnes Autistes;
Même si le laisser-aller des uns et des autres m'exaspère au plus haut point.

Soyons honnêtes,
Il n'y a rien de plus insupportable qu'un Autiste ayant "balancé une connerie" et qui revient en te demandant à toi d'être précis.
Combien d'Autistes partent dans des raisonnements spécieux en étant convaincus de leur supériorité ?
Face à toi, qui de toute façon ne peut les comprendre.

L'Autiste non dans sa bulle, mais sur sa lancée,
Oubliant ipso facto que d'autres façons de penser existent;
Celui qui n'a pas conscience du poids de ses mots.

Et une petite ré-éduc ?
Hein, pour savoir que tu n'es pas le centre du monde;
Que si les autres ont fui, ce n'est pas parce qu’ils n'aimeraient pas la personne que tu es;
S'ils se "barrent", c'est parce que tu es insupportable !

Ce ne sont pas tes idées qui sont insupportables,
C'est la façon dont tu les exprimes qui l'est.

Être Autiste, ce n'est pas être en dessous des autres,
Ce n'est pas être au dessus des autres non plus;

Être Autiste, c'est le devoir d'apprendre à communiquer !
La promesse faite à soi même !

L'Autisme en lui-même nous oblige à faire cette promesse;
À nous même !

C'est vrai ça,
C'est toujours la faute aux NT (Neurotypiques (Personnes non Autistes)),
La preuve, quand des Autistes parlent entre eux...

Aucune incompréhension,
Tout est parfait !

On revient sur terre ?
Être Autiste, c'est être des merdes en communications !
On le sait !
Autant se soigner !

Pas avec des cachetons qui n'enseignent rien, mais en rejoignant un groupe d'habiletés sociales !
Oui, vous avez bien lu;
Les groupes d'habiletés sociales ça existe !
Et pour tous les âges !

Pour les écoliers :
Comment se faire inviter aux anniversaires ?

Pour les collégiens :
Comment ne pas se faire emmerder par les autres ?

Pour les lycéens :
Comment se faire inviter dans les soirées ?

Pour les adultes :
Comment ne pas être con ?

Il existe même :
Comment "baiser" ? (Groupes abordant la question de la sexualité)

Alors on fait quoi ?
On dit :
C'est la faute aux autres parce qu'ils sont NT donc ils me rejettent.

C'est au sujet de ceux-là que l'on entend dire :
Même par les siens il est rejeté !
Les siens : Ce sont les Autistes !

Oui, nous aussi, nous rejetons.
Ne nous le cachons pas.

Alors, je le redis : Fier d'être Autiste !
Même si en ce moment, j'ai un peu honte.

Honte ?
Pour quelles raisons ?

* Dernièrement, je me suis rapproché d'une asso d'Autistes et c'est le grand délire !
Tout le monde allume tout le monde !
Le tout sur fond de malentendus !
Au fait, combien de personnes ré-éduquées ?
Ce sont toujours les mêmes mécaniques;
Et personne ne s'en est rendu compte.
Il va de soi que ce qui a provoqué le problème provoquera le suivant.
Résolvons un problème après l'autre !
À quand une réelle prise de conscience sur la nécessité absolue d'apprendre à communiquer ?
Il faut résoudre les problèmes d'abord et ensuite on en parlera des groupes d'habiletés sociales.
Le fond est touché !

* Le tueur des USA :
Était-il Autiste ?
Pas si sur, mais, ça donne l'impression d'être la ligne de défense de la famille.
Pas de notre faute à nous, c'est celle de l'Autisme !
Non, l'Autisme ne produit pas de tueurs froids;
Qu'on se le dise !

* Parce que personne ne se défend !
L'article 246-1 du Code de l’action sociale et des familles.
La loi Chossy en fait.
Qui connaît ?
Allez dans n'importe quel moteur de recherche et tapez : 246 Chossy.
Vous allez être étonné des possibilités de défense.

Alors honte ?
Oui.
Rien ne bouge et tout le monde est convaincu de jouer un rôle !

Le seul rôle que nous jouons est dans nos têtes !
Ayons la décence de le reconnaître.

Alors, que faire ?

Continuer ainsi ?
Ou essayer de se regrouper ?
De se parler, les uns les autres ?
De demander à rejoindre des groupes d'habiletés sociales ?

Franchement,
Nous tous, on se voit où dans dix ans ?
Toujours au même stade ?
Avec les mêmes problèmes ?

En fait, on est parfait,
Mais que dans nos têtes !

La balle n'a jamais été autant dans notre camp.
Vite, évitons-la !

Nous nous disons victime des certitudes des autres;
Mais les nôtres de certitudes ?

Elles ne font pas mal au fait ?

Combien d'Autistes un peu pommés rejoignant la communauté sur Facebook et qui s'en prennent "plein la gueule" ?
Et ne me dites pas, sur les réseaux sociaux, il y a des méchants !
Les méchants, c'est nous.

Nous et nos foutues "incompréhensions" !
Nan, mais attends, on ne s'est pas comprit, mais tu sais...
J'avais un doute, donc j'ai envoyé un MP (message privé) à untel parce qu'il fallait lui dire de faire attention comme j'avais un doute...
Ça va la tête là ?

Je vais être franc,
J'ai les reins solides,
Et j'ai fait "ravaler quelques fiertés";
Mais bon, l'ado un peu fragile qui rejoint la communauté,
Lui, il ne fait rien ravaler,
Il pleure lui,
Et il est encore plus seul.

Nous, les Autistes, sommes des éponges émotionnelles : OK.
Mais on n’est pas des anges pour autant.
Quand on ne comprend pas, on casse !
À l'instar des personnes non Autistes.

L'incompréhension engendre la peur,
La peur engendre la colère,
La colère rend violent !

C'est le lot de chaque être humain.

Et si nous apprenions à communiquer ?
Vous savez, cet art qui permet d'éviter les incompréhensions ?

Vous savez, cet art dont nous sommes neurologiquement ignorants !
Vous savez, cet art qui permet de dire les choses
(et qui permet d'être compris).

Nous sommes incompétents dans ce domaine.
La bonne nouvelle : Ce n'est pas incurable.

À titre perso, je suis un grand militant des groupes d'habiletés sociales.
Et vous ?

Marian Giacomoni
En quête de déclics - EQDD

-------------------------------------

Mon Facebook :
https://www.facebook.com/enquetededeclics.enquetededeclics

Mon profil Aut'Créatif :
http://autcreatifs.com/nos-membres/membres-associes/marian-giacomoni/

Ma chaîne YouTube :
https://www.youtube.com/channel/UCP_BpqKGF43GHIzFR7gUAZQ

-------------------------------------

Asso spécialisé dans l'article L. 246-1 du Code de l’action sociale et des familles issu de Loi Chossy, spécifique à l’autisme :
http://autisme-droits.sdda.fr

Bab
C'est vrai que nos peurs et nos angoisses nous rendent parfois très cons et incapables de nous adresser à l'autre simplement pour ce qu'il est: un autre humain en face de nous, autre humain, aussi fragile, aussi petit dans le fond. Aller au delà de ses peurs c'est apprendre qu'elles ne sont pas insurmontables et qu'une fois reconnues nous pouvons sûrement avancer! Et donc communiquer sans crainte. Ce que je dis là n'engage que moi bien sûr! ;-) Merci pour ce nouvel article, dérangeant mais nécessaire!
Le Petit Prince A dit
Quelle lucidité.... wow... il faut que je médite tout ça. Mais je le vois tellement avec mon fils, hypersensible, cassant parfois, touchant, énervant... Les autistes ne sont pas si différents des NT, c'est juste qu'ils ont des problèmes de compréhension, de communication (entre autre !) qui peuvent être valorisés grâce à des groupes.
Mais Marian, moi je me heurte de plus en plus à des parents d'autistes lourds qui me renvoient à la figure le fait que eux, sont plus légitimes à parler d'autisme que moi, que je n'y connais rien... C'est fatiguant aussi. NT et autiste, même combat :D
Robert
Superbe article !!! Dans mon cas, je suis Aspie, et la communication avec un autiste est excellente la plupart du temps... Toutefois, avec un ou deux membres de ma famille, c'est plus difficile... Mais pour les groupes de communication entre Aspies, je suis pour !!! Et quelle facililté de communication dans les rencontres entre aspies !!! J'encourage ces rencontres !!!
Facebook-Article :Facebook-Blog :
Twitter-Article :Twitter-Blog :
LinkedIn-Article :LinkedIn-Blog :
Google+ Article :Abonnement chaîne YouTube :


Poster un commentaire




INCONGRUITE : Les champs marqués * sont FACULTATIFS !
*

*

*







-----------------------------------------------------





 
 

Autisme : Une part de la Neurodiversité
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
C'est un état neurologique différent faisant pleinement partie de la Neurodiversité.
À titre personnel, je suis Autiste et fier de l'être.

L'auteur du blog Autisme et Neurodiversité
Marian Giacomoni - Autiste de haut niveau - Analyste programmeur
En quête de déclics fait écho à ma quête de déclics. Cela signifie que je cherche
(c'est une Quête pour être exact) des Déclics pour avancer dans la vie.

 
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
Lien permanent : Autisme : Dire les choses.
Autisme     HTML5     CSS     Google+     Sitemap     Logo Hit-Parade des sites francophones     Flux RSS