Etre autiste ce n'est pas ce que les autres croient.
 
Image bandeau masque
 
|
|
 
Quand le chiard pète les plombs !

Ça y est, il a encore pété les plombs !
Heureusement que dans 15 jours il y a pédo psy.
Il va enfin recevoir sa camisole chimique !

Bon, en attendant, il va falloir se taper ses putains de crises.
Quoi, c'est lui qui se les tapes, ses crises, pas nous ;-)
Nous, on se les tapes juste !

Bref, vive la camisole chimique (ça, c'est dans 15 jours).

----------------------------------------------------------------------------

Si mes propos vous ont choqués, ya une bonne femme qui va vous expliquer comment éviter les crises.
Ouais, elle a une méthode qui stoppe les crises sans médocs ni lobotomie.
Elle a fait une vidéo.

Attention : c'est une mauvaise mère, parce que putain, vouloir éduquer un enfant autiste, faut vraiment être psychorigide.
Elle a toujours pas compris qu'un chiard autiste, ça ce met en institut, ça ne s'éduque pas.

----------------------------------------------------------------------------

Quoi encore ?
Ah ?
Vous voulez la vidéo miracle ?
Vous l'aurez, mais pas tout de suite...
On a des choses à ce dire...
Oui, et pour le coup, c'est du lourd.

Certaines personnes me trouvent lourd pour un Asperger...
Ma réponse est la suivante : à quel moment vous ai-je confié que je serrais Asperger ?
Jamais !
Ce qui veut dire plein de choses !
Chacun doit être libre de sa propre interprétation !

Bref, la question de ne pas tout casser suscite mon intérêt.
Non pas que je casse tout :-)
Mais bon...
La question de la gestion des crises m'intéresse.

Ma question est la suivante : comment gérer les crises sans tomber dans l'inhibition ?
Bref comment se calmer sans se mettre en retrait ?

Quoi que...
L'inhibition et le retrait sont deux choses différentes.
En fait cher lecteur, je serais intéressé par d'autres points de vue.


Dans un autre registre, le ton du début de l'article est volontairement violent et agressif.
La vidéo en question (elle est plus bas dans l'article) à valu des insultes à la personne qui la réalisée.

Dans cette vidéo, on voit une maman qui tant bien que mal explique une méthode qu'elle a utilisée sur son enfant et qui tant bien que mal a porté ses fruits.

J'ai remarqué que dès qu'il s’agit d'éducation des enfants autistes...
Bah que tout le monde se "met" sur la gueule !
Comment avancer ainsi ?

Mon opinion c'est que cette maman,

Bah, moi je l'aime bien :-)

Bah ouais quoi...
Son enfant, il ne fait plus de crise :-)
Et grâce à elle !
C'est une bonne mère.

Message en direction de l'infime minorité de mères qui sont psychorigides :
Je suis une personne autiste et je me suis exprimé de façon volontairement choquante.
Merci de ne pas exploser.
Un peu de tenue s'il vous plaît.


Ne pas être d'accord signifie avoir un avis différent.
Ce qui veut dire : que l'on réfléchit !
Merci de vous exprimer en argumentant.

La vidéo ?

Ci-dessous :

----------------------------------------------------------------------------



----------------------------------------------------------------------------

La vidéo provient du site : Le Petit Prince a dit.

Bien cordialement,
Une personne autiste qui pense que parfois éduquer son gamin,
Bah, c'est délicat.

EQDD - En quête de déclics


Le Petit Prince A dit
Merci ! Ce soutien m'apporte beaucoup de réconfort. J'ai été choquée des propos tenus par certaines personnes qui m'accusent de maltraitance ( parce que je laisse mon enfant apprendre à se calmer seul ?) ou d'être donneuse de leçons.

Moi je crois en une chose : les crises des enfants autistes peuvent arriver n'importe quand, et pas forcémment à la maison avec maman à côté. Il faut impérativement apprendre à l'enfant à se calmer seul, sinon, comment va-t-il faire sans l'aide de ses parents ? C'est un premier pas vers l'autonomie. C'est essentiel. Et une chose après l'autre.
Le retrait d'attention, je ne vois pas en quoi c'est maltraitant. C'est d'ailleurs tellement dur moralement pour le parent de le pratiquer, que franchement, la première fois, pour laisser seul son enfant hurler dans sa chambre, il faut en avoir du cran ! Bref, de toute les façons, je crois que les personnes qui voudront toujours voir le mal partout et bien continueront à voir le mal partout, et je n'y pourrai rien. Et je ne pourrai rien pour elles. Et dans le fond, c'est pas très grave.
EnArwen
Bonjour,
En tant que maman (d'enfant autiste) ce qui m'a gêné c'est de proposer de généraliser une expérience toute positive qu'elle ait été pour vous. Personnellement laisser un enfant (quel qu'il soit) se calmer seul sans, en amont, lui donner des outils (par exple sensoriels) pour le faire je trouve cela un peu "ça passe ou ça casse".... et personnellement j'ai plutôt tendance à baliser le terrain avant toute action.
De plus une "crise" peut être due à différents facteurs qu'il faut avant tout identifier, donc mettre en place un outil de communication avec l'enfant et après la "crise" (on est d'accord sur ce point pendant la crise aucune action n'est possible, il faut laisser le volcan se calmer) chercher à comprendre d'où vient le problème, car les "crises" ont TOUJOURS une raison. Si vous ne permettez pas à un enfant d'expliquer ou de comprendre les raisons de sa crise vous lui apprenez juste à se conformer à une attitude "normale" et donc à étouffer comme il peut le problème.
Et si cette crise est due à un problème médical ?.... Certains enfants (comme le mien) peuvent se mettre en danger mortel si on les laisse seuls durant une "crise" violente, on peut également être présent ET faire du retrait d'attention pour éviter une cata.
Mon humble avis de maman.
Bonne journée,
Maryline
Le Petit Prince A dit
Et c'est là qu'intervient un outil fabuleux à portée de TOUS les parents, LE BON SENS !
A force de se conformer à ce que dit telle méthode, qu'il faut faire ci avant de faire ça, on oublie de réfléchir. Il faut savoir écouter et observer son enfant avant tout. Pendant longtemps, j'ai fait "comme on m'a dit de faire", alors je sais de quoi je parle : c'était pas une bonne idée. Donc ce que je prône avant tout, c'est le bon sens, d'être à l'écoute de son enfant et de soi aussi.

Et votre humble avis de maman est tout à fait pertinent puisque vous dites que vous pratiquez le retrait d'attention à votre manière et quand il le faut. Ben voilà, c'est tout ! C'est juste du bon sens et vous avez raison.
EnArwen
Je suis d'accord avec vous, mais dans la situation de gestion d'un enfant autiste, avouez que le bon sens fait ses valises face à l'inconnu, la peur, et j'en passe.
Ce que vous venez d'écrire ne m'a pas semblé ressortir dans la vidéo, qui semblait plutôt dire : voilà LA solution (c'est peut-être cette impression qui a provoqué des critiques ?).
Pa ailleurs j'ai croisé beaucoup de parents, qui, ne sachant pas comment faire, pratiquent le copié/collé, avec tout ce que ça implique de potentiellement non adapté à leur enfant.
Maryline
Anonyme
Super maman !
Zorro_><
Mon fils n'est pas autiste (enfin, personne ne lui a fait un diagnostique non plus), mais c'est la méthode que nous appliquons pour ses caprices et ca marche du tonnerre aussi ! Par contre nous n'avons jamais eu besoin ni même songé à fermer à clé.
Dans tous les cas cela nous évite bien des punitions, des énervements, et on n'a jamais eu besoin de lui donner une fessée. Alors moi je dis : bravo ! :)
Anonyme
mon fils est verbal, griffe, tape....à la maison, dehors et aussi à l'école. Comment faire pour ce dernier ?
nattou
si j'avais eu cette vidéo pour ma fille !!! (7ans de crises à raison de 3par jours même si elle est verbal ) bon j'ai trouver cette vidéo il y a 1mois, et merci radicale pour mon fils (verbal aussi).
Facebook-Article :Facebook-Blog :
Twitter-Article :Twitter-Blog :
LinkedIn-Article :LinkedIn-Blog :
Google+ Article :Abonnement chaîne YouTube :


Poster un commentaire




INCONGRUITE : Les champs marqués * sont FACULTATIFS !
*

*

*







-----------------------------------------------------





 
 

Autisme : Une part de la Neurodiversité
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
C'est un état neurologique différent faisant pleinement partie de la Neurodiversité.
À titre personnel, je suis Autiste et fier de l'être.

L'auteur du blog Autisme et Neurodiversité
Marian Giacomoni - Autiste de haut niveau - Analyste programmeur
En quête de déclics fait écho à ma quête de déclics. Cela signifie que je cherche
(c'est une Quête pour être exact) des Déclics pour avancer dans la vie.

 
L'Autisme, ce n'est pas ce que les autres croient.
Autisme     HTML5     CSS     Google+     Sitemap     Logo Hit-Parade des sites francophones     Flux RSS